"Noël dans l'amour".. et l'amour tout court? Un mot dont certains se jouent pour assouvir leur perversité, leur amoralité.. il est alors brandit comme un alibi, pour mieux tromper encore, mieux asservir.

Amour-mensonge là où on s'attend le moins à le voir, et il faut parfois des années pour le voir, se rendre compte et admettre que ce que l'on a toujorus agité sous nos coeurs comme étant de l'amour n'en est rien. Celui qui se devrait inconditionnel mais qui use pour mieux détruire, dans une sordide mascarade. Le mensonge tel un boomerang revient toujours vers celui qui l'a lancé sans calculer les années...
Et quand bien même, même s'il est facile de mentir aux autres, à qui veut croire, à user de persusasion, on ne peut jamais réellement se mentir à soi même, et ça devient d'autant plus difficile quand quelqu'un connait désormais le secret...

Et aujourd'hui les faux fuyants, ces fausses excuses stupides, cette lâcheté cupide et répugnante, c'est fini, ça a assez duré. les masques sont tombés ça ne prend plus. Trop tard..

Comprendre un jour ce malaise et le nommer et ne plus en avoir peur JAMAIS!, et alors rien que par là le début de la liberté.

Heureusement il y a l'Amour-salut, lui aussi qui surgit quand l'espoir n'est plus. Celui qui nous soutient, discret, mais toujours là dans une présence forte, dans le respect, comme un pilier dans tout ce que l'amour a de plus beau et de plus fort, de plus vrai. Celui qui ne demande rien, qui prend en l'état, et qui répare parfois.

merci mon amour d'avoir toujours été là.